The Soul Society

x Pour some love on you x
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Arrancars Next GenArrancars Next Gen  

Partagez | 
 

 » Yuna - F - Admin

Aller en bas 
AuteurMessage
Yuna
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 212
Age : 27
Date d'inscription : 05/05/2007

Feuille de Persow : Étudiants
Année d'étude :: Shinigami de la 3ème
Nom du Zanpakuto :: Aisu Ookami

MessageSujet: » Yuna - F - Admin   Jeu 13 Nov 2008 - 5:17

    Nom Elle ne s'en souvient plus.
    Prénom Yuna. Mais son nom humain est en vérité Hikari; elle l'a oubliée.
    Age 23 ans
    Date de naissance Dix Octobre

    Nom du Zanpakuto Aisu Ookami
    Description Son zanpakutoh est l'un des rares doubles de la Ss. Ce sont deux kodachis qu'elle accroche à chaque côtés de sa ceinture. Leur fourreau est noir et leur lame est celle d'un kodachi basique. Il faut savoir que le kodachi est une arme courte, sa taille se plaçant entre le poignard et l'épée qui utiliser en double est très efficace en défense.
    Shikai « Scintille Aisu », lorsqu'elle prononce cette phrase de libération, la taille de ses kodachis s'allonge de quelques centimètres, les deux lames deviennent entièrement blanche et la garde restent noire. Un fil fin et extensible mais surtout quasiment indestructible les relient, celui-ci est fait d'énergie spirituelle. Une plume blanche orne la poignée de son kodachi gauche, une plume noir pour celui de droite.

    Description Physique
    Description Mentale

_________________
» Like the Ice


Dernière édition par Yuna le Lun 8 Déc 2008 - 12:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfangel.superforum.fr
Yuna
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 212
Age : 27
Date d'inscription : 05/05/2007

Feuille de Persow : Étudiants
Année d'étude :: Shinigami de la 3ème
Nom du Zanpakuto :: Aisu Ookami

MessageSujet: Re: » Yuna - F - Admin   Mar 2 Déc 2008 - 14:16

    Histoire

    Toute l'histoire de la vie de Yuna, que je vais brièvement résumer ici pour vous éviter d'avoir mal aux yeux se déroule une vingtaine d'années plus tôt, une trentaine plus exactement, en Russie d'après ces faits. Tout ce qui va ce dérouler, hormis quelques détails, la jeune femme l'a oubliée, jusqu'à son nom de famille et son prénom...

    Le début de sa vie se déroulera dans un simple chalet, au beau milieu de nul part, ou plus exactement au beau milieu de forêts enneigées, de meute de loups et de lac gelées. Le plus proche village était à des dizaines de kilomètre de la maison, et leur seul moyen de rendement était le travail de bucheron du mari. Une froide soirée d'octobre, naquit une jeune fille au doux prénom de Hikari : une fille aux cheveux d'un noir de jais et aux yeux d'un magnifique vert semblable aux émeraudes. Sa mère était une belle jeune femme aux longs cheveux noirs et aux yeux émeraudes qui venait du village. Lorsqu'elle avait rencontrer son futur époux, elle s'était installer chez lui, ancienne maison des parents du père. Ce fut dans la neige, le silence et la confusion que grandit la jeune fille : peut-être parce que ses parents, plus exactement son père, fut jaloux de sa beauté enfantine, ou tout simplement au vu de la distance à parcourir, la jeune fille ne descendit jamais au village. Ainsi la jeune Hikari resta cacher du regard des autres, mais elle n'en souffrit pas durant sa jeune enfance : sa mère était là, et elle eut au fil des ans, dès le plus jeune âge, une fascination pour la forêt et la neige. La jeune fille pensait connaître le paradis et grandit, grandit encore : elle posait beaucoup de question à ses parents, mais seul des réponses floues lui parvenait. Elle dut se contenter de cela et se sentis de plus en plus en sécurité dans ce chalet, grâce notamment à sa mère, incroyablement douce et gentille.

    Aux quinze ans de la jeune fille, tout bascula en une journée des plus banales. Son père état partis au village depuis déjà plusieurs heures pour y vendre du bois et il n'allait sûrement pas tarder à rentrer. Elle était allonger dans la neige, sa mère non loin, étendant du linge en profitant d'un rare soleil. Hikari observait la forêt, écoutant le hurlement des loups, lorsqu'un autre hurlement l'effraya soudain, tout près d'elle. L'adolescente eut à peine le temps de se retourner qu'une affreuse bête la frappa, la faisant voler plusieurs mètres plus loin, du sang coulant le long de ses joues. Sa mère cria soudain, lui disant de se cacher, et courut jusqu'à entrer dans la maison. Hikari ne comprit pas ce qu'il se passait mais courut derrière une grande pile de bois. L'affreux animal qui possédait un masque étrange courut vers elle mais fut stopper par la lame d'un katana : c'était celui qui était suspendu dans la maison. Tout se passa trop vite pour que Hikari puisse comprendre, lorsque sa mère tomba soudain au sol. Criant, elle sortit de sa cachette et se précipita, attrapant le katana plein de sang qui avait rouler dans la neige. Elle l'agita au hasard, une force se répandant dans ses veines, la rage au ventre en voyant sa mère mourir au sol, et réussit par chance à tuer le monstre qui disparut. Du sang plein les mains et coulant le long de son katana, elle se retourna et regarda sa mère au sol mourant, tétanisée par la peur. Ce fut un autre cri qui la sortit de sa torpeur. Son père venait de revenir, et regarder sa fille,tenant un katana plein de sang, face à sa femme, au sol, des traces de griffes qu'il prit pour des traces d'épées, se vidant de son sang. Furieux, criant sa rage, il courut vers la jeune fille, qui ne bougeait toujours pas. Aveugler, l'homme la frappa au visage, et continua de la frapper, inlassablement. Hikari sortit alors de cette torpeur dévorante, frappa son père au ventre à l'aide de la poignée du katana par ses dernières forces, et s'enfuit en trébuchant dans la forêt, disparaissant dans l'obscurité...

    On n'entendis plus jamais parler d'elle pendant dix longues années. Personne ne sut où elle étais, mais en vérité seul le père savait qu'elle y étais, et il ne fit rien pour aller la chercher, la haïssant désormais. Les détails de sa vie solitaire sont enfouis profondément dans sa mémoire, mais une partie de sa vie fut dévoiler une nuit, sanglante et révélatrice de la cruauté humaine. La chasse aux loups commençait, et les hommes étaient partis tôt, fusil à l'épaule, chasser les bêtes du diable. Ils trouvèrent toute une meute et les traquèrent presque toute la nuit. Alors qu'ils allaient tuer un louveteau, une femme s'interposa : très longs cheveux noirs, regard émeraude, habits en peau de bête. Pendant tout ce temps, elle avait vécue avec les loups. Ils l'attrapèrent, elle et le jeune loup, et les tinrent prisonnier dans une cage. Le louveteau mourut vite sans ses parents, et laissa Hikari seule, face aux humains. Ceux si la virent comme une créature du diable et lui firent payer cela; ce fut viols, tortures et malnutritions durant plusieurs mois, jusqu'à ce qu'ils la brûlent, ne lui laissant aucune chance. Ses cendres s'éparpillèrent dans les airs, se perdant à nouveau dans la forêt et la neige.

    Sa vie humaine se termina ainsi, mais une nouvelle commença alors. Car à nouveau, elle ouvrit ses yeux. Ce qui l'attendait, elle ne l'interprétait pas, mais regardait, avec de grands yeux verts éblouis, la vie d'un quartier du rukongai, de la Soul Society. Perdue, ne sachant ce qu'elle faisait là, la jeune femme resta assise, son regard perdu dans le vide. Que faisait-elle ici? Qui était-elle? Quel était cet endroit étrange? Tant de questions auquel elle ne pouvait répondre. Alors, égarée comme dans un rêve, elle continuait d'observer autour d'elle, au beau milieu d'une rue assez sombre. Ne comprenant rien, aucune images ni brides de souvenirs ne ressortant de son cerveau, elle murmura des mots, des questions sans réponses. Jusqu'à ce qu'une voix résonne près d'elle "Soul Society". La jeune femme se retourna, posant ses yeux égarés sur la silhouette d'un jeune homme de son âge, aux cheveux d'un brun décoiffés et aux yeux azurs brillants de malice. Kyo, c'était ainsi qu'il se nommait. En de brèves phrases, il lui expliqua le but de sa présence, et quel était ce lieu. Il la conduisit jusqu'à la maison de sa famille, avant de lui demander son prénom. Hikari laissa un moment de silence passer, les yeux rivés sur le sol, et finalement brava son regard avant de dire, d'une voix sans doute "Yuna"
    Oui, désormais, elle serait Yuna, âme sans passé du rukongai. Sa nouvelle vie commença ainsi, et elle découvrit les joies de l'après-mort, sans connaître les joies de la vie. Elle et Kyo devinrent très proches, et elle considéra le reste de sa famille comme sienne très vite.

    Mais tout ne pouvait durer ainsi en perpétuel mouvement, car tout change en ce monde. Et avec surprise, la jeune fille connue la faim, celle qui vous broie l'estomac, plus puissante de jour en jour. Elle s'en étonna se sentit différente de ceux qui l'entourait. Seule elle ressentait le besoin de manger dans sa grande famille. Dans un premier temps, cela l'effraya, et lorsque Kyo lui expliqua, les yeux brillants, qu'elle avait de l'énergie spirituelle en elle, cela l'intrigua et suscita une joie inexpliquée en son cœur. Mais malgré tout, Yuna ne fit rien d'autre que de manger, ne voulant pas s'approcher de ces êtres vêtus de noir, les shinigamis, malgré les appels de Kyo. Il lui disait que c'était une chance de changer de vie, mais elle aimait cet équilibre trouvé en la compagnie de sa nouvelle famille. A vrai dire, la jeune fille aux cheveux ébènes avait de la chance : étant la seule à avoir l'envie de manger, sa mère adoptive eut peu de mal à la nourrir, même si son appétit s'accroissait de jour en jour. Kyo lui expliqua que comme ils vivaient près du seireitei, le lieu d'habitation des shinigamis, elle devait sûrement avoir plus d'énergie spirituelle chaque jour. Il lui demandait souvent si elle voulait devenir shinigami. Yuna le remerciait souvent de sa gentillesse mais ne voulait y aller, car elle était consciente que Kyo aurait aussi très bien put se montrer jaloux, et ne jamais lui expliquer ce qu'était un shinigami; mais pour son bien, il lui avait tout expliqué. Cette simple pensées mettait du baume sur son cœur.

    Et une année passa, tranquillement, sans incident ni véritable problèmes, et un hiver froid tomba sur le Rukongai. Yuna se trouva alors fort dépourvue, car la nourriture se faisait très rare en hiver : les aliments n'étaient là que pour le plaisir, très peu d'âmes ayant faim, et l'hiver détruisait la plupart des récoltes. Elle quitta le foyer de sa maison pour trouver de quoi subsister et marcha loin, très loin. Yuna alla jusqu'à quitta le quartier du Rukongai dans lequel elle vivait et passa par forêts et champs pour continuer à vivre en mangeant ce qu'elle pouvait trouver ou acheter. Mais c'était une vie bancale et elle avait de plus en plus froid, et la jeune fille fit alors demi tour pour revenir chez elle : la faim faisait décidément faire de drôles de choses aux gens, c'était ce qu'elle pensait à ce moment précis. A nouveau, elle traversa de nombreux champs et forêts, se nourrissant des provisions qu'elle avait encore. Un jour, elle se retrouva de nuit dans une forêt, et se perdit. L'obscurité n'aidant pas pour retrouver son chemin, elle décida donc de s'établir là, et accueillit le sommeil entre les arbres. Mais ses yeux verts s'ouvrirent en un sursaut, lorsque le cri d'une bête se fit entendre...

_________________
» Like the Ice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfangel.superforum.fr
Yuna
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 212
Age : 27
Date d'inscription : 05/05/2007

Feuille de Persow : Étudiants
Année d'étude :: Shinigami de la 3ème
Nom du Zanpakuto :: Aisu Ookami

MessageSujet: Re: » Yuna - F - Admin   Dim 7 Déc 2008 - 14:21

    Brisant des branches, faisant fuir les habitants de la forêt, lâchant des hurlements aigus qui résonnaient dans l'air; un hollow étant là, tout près, et Yuna, bien qu'elle n'en ait jamais rencontrée, sue immédiatement ce qui rôdait dans la forêt, et comprit qu'elle était en danger : son énergie spirituelle allait l'attirer, tel le miel attraperait un papillon. Alertée par les tremblements qui s'approchaient inexorablement d'elle, Yuna se mit à courir, courir, jusqu'à ne put en avoir de souffle. Mais la nuit était telle qu'elle ne pouvait se diriger et qu'elle se perdit. Entendant le hurlement très proche, elle se retourna et scruta les ombres de ses yeux émeraudes,continuant de reculer. Soudain, elle se retrouva acculée contre un arbre et le monstre apparut devant elle. Il était grand, très grand. Il était aussi haut que le plus grand des arbres de cette forêt. Son masque ressemblait aux formes d'un visage humain, hormis de longues cornes, semblables à des ramures, qui se perdaient au dessus de son visage masqué. Il se tenait sur deux pattes, et son corps faisait penser à celui d'un très grand lézard qui aurait apprit à marcher. Ses deux pattes avant étaient munies de longues griffes, et elle entendit le fracas d'un arbre à côté, frappé par une longue queue blanche. Tout ce que Yuna put faire fut de se plaquer un peu plus contre le tronc. L'effroyable hollow lâcha un cri perçant et s'avança vers elle. Sa queue déracina un arbre avant de la frapper. Elle vola et retomba violemment plusieurs mètres plus loin, du sang coulant le long de ses bras. La jeune femme s'évanouit, la plaie de son bras lui ayant fait perdre trop de sang...

    Lorsqu'elle ouvrit l'un de ses yeux émeraudes, Yuna s'étonna de ne pas être morte. Tentant de reprendre ses esprits, elle remarqua en premier lieu que son dos étant accolé à un tronc d'arbre. Il y avait dans l'air une odeur de sang -à moins que ce ne soit ses sens assez développés, et son bras ne lui faisait plus mal du tout. Intriguée et curieuse, elle ouvrit l'u de ses yeux émeraudes et tenta avec un peu de mal à remonter son dos le long de l'écorce, avant de remarquer que son corps était assez engourdie : elle devait avoir perdue beaucoup de sang après s'être fais blesser. Mais une question revenait sans cesse dans son esprit : que faisait-elle ici? Les hollows n'étaient t-ils pas attirés par l'énergie spirituelle? Sa faim croissante n'était t-ele pas signe de cette même énergie à l'intérieur de son corps? Alors pourquoi n'était t-elle pas détruite, dévorée par ce hollow affamé? Ce fut à ce moment que ses yeux émeraudes captèrent dans l'obscurité de la nuit qui disparaissait la silhouette d'une personne... Mais tout ce qu'elle vue, ce fut la cape semblable en tout point à celle d'un shinigami, avant de s'endormir d'une traite afin de récupérer après sa blessure. Cette simple vision de son supposé sauveur semblait rendre à Yuna une vision tout à fait normale de ce qui l'entourait...
    Lorsqu'elle se releva, le ou la mystérieuse(se) sauver n'était plus là, et s'en même s'en rendre compte, elle quitta la forêt pour revenir à la maison.

    Lorsqu'elle rentra enfin chez elle, Kyo qui était mort d'inquiétude lui tomba dans les bras. Elle due le rassurer pendant une dizaine de minutes pour qu'enfin il voie qu'elle n'était ni morte une seconde fois, ni affamée au point de mourir dans ses bras. Il la laissa enfin et elle ne dit rien de ses mésaventures. En vérité, ce simple évènement l'avait remise totalement en question. Ce shinigami qu'elle n'avait que aperçue un bref moment la fascinait sans explications rationnelles... C'était dérangeant.

_________________
» Like the Ice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfangel.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: » Yuna - F - Admin   

Revenir en haut Aller en bas
 
» Yuna - F - Admin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau Grand Méchant Admin
» La bibine de l'admin
» Ma démission de mon poste d' admin
» Présentation de l'équipe Admin / Modos
» Gilou l'Admin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Soul Society :: Hors jeux :: Présentation-
Sauter vers: