The Soul Society

x Pour some love on you x
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Arrancars Next GenArrancars Next Gen  

Partagez | 
 

 Yamamoto Fuuko [Ok]

Aller en bas 
AuteurMessage
Yamamoto Fuuko

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 24
Localisation : Perdue entre deux mondes...
Date d'inscription : 25/11/2007

Feuille de Persow : Étudiants
Année d'étude :: 1
Nom du Zanpakuto :: Takumi

MessageSujet: Yamamoto Fuuko [Ok]   Dim 4 Jan 2009 - 15:02

Nom :Yamamoto
Prénom :Fuuko
Age :17 ans
Date de naissance :19 avril

Description Physique (6 lignes minimums) :Fuuko est une jeune fille, de taille moyenne. Elle pèse 48 kilogrammes et elle fait 1m63, ce qui est pas pire, pour une fille asiatique. Ses cheveux couleur noisette dépassent légèrement ses épaules en longueur, mais on ne les voit que très rarement détachés, ou bien coiffés d'une manière plus complexe que celle-ci. Son vêtement préféré est un yukata, qu'elle porte même l'hiver, tellement elle le chérit. Sa mère le lui a donné lorsqu'elle a eu 14 ans, ainsi que son Zanpakutou, qui était, auparavant, le katana de son père. Elle l'a toujours dans sa manche droite, prêt à l'attaque.
Description Mentale (6 lignes minimums) :C'est une fille énergique, qui aime rire et se battre. Elle ne vit que pour son Zanpakutou, qu'elle possédait même avant de mourir et qui lui est très cher. Elle est très susceptibles et, dès qu'il y a une bagarre dans le coin, elle sort son Zanpakutou de son fourreau et se lance dans la foule, juste pour le plaisir de casser la gueule à des gens. Cependant, en situation critique, elle pense toujours avant d'agir et est une stratège de première classe. Comme elle est très maligne, elle a un don pour manipuler les gens. Surtout...les hommes. Elle ne ferait que dire qu'elle a faim, que tous les hommes qui seraient fichus de l'entendre se jeteraient sur toute la nourriture qu'ils verraient aux alentours. Malgré qu'elle se plaît à utiliser les autres, elle est très sociable et, si on ne lui donne pas l'occasion de nous causer du trouble, on pourrait même la qualifier de sympatique. Mais bon, pour elle, la chose la plus importante restera sûrement son entraînement d'arts martiaux et de contrôle de Zanpakutou à tout jamais. Kaos
Histoire (10 lignes minimum) :Fuuko était une jeune fille tout à fait normal, vivant au Japon de l'ère des Samuraïs, avec sa mère, tandis que son père voyageait dans tout le pays, pour une raison qu'elle n'a jamais eu l'occasion d'apprendre. Depuis sa naissance, elle ne l'a jamais vu, mais sa mère lui dit sans arrêt qu'il reviendra un jour, sans faute.

Jamais n'a-t-elle cru à ces histoires, depuis qu'elle était toute petite. Elle savait que, soit il les avait abandonnées, sa mère et elle, soit il était mort en combattant un offcier ou tout autre guerrier du genre. Beaucoup d'hommes périssaient de cette façon-là, à l'époque, laissant leur famille endettées et sans argent quelconque. Sa famille n'y faisait pas exception. Sa mère était une femme du peuple, crude et non-éduquée. Elles vivaient dans une maison pitoresque, dans un village pitoyable, contrôlé par des Yakuza.

Un jour, ce lui de son 14e printemps, sa mère se permit enfin de tout lui raconter; de lui dire la vérité.

-Fuuu~? Est-tu encore chez les voisins? S'écria sa mère en rentrant dans la maison. Elle enleva ses sandales et mit les pieds sur l'un des vieux tatamis débridés de la plus grande salle qu'elle ne possédait.
-Non, maman, je suis dans la cour, répondit une petite voix d'adolescente. Je suis allée faire la lessive, après avoir quitté de chez Yokoyama-san. Je suis en train de mettre nos vêtements au soleil!
-Ah! Je vois! Merci d'aider maman, mais j'aimerais te parler un peu, aujourd'hui...À propos de ton père.

-Père? Est-il revenu!? Puis-je le rencontrer, mère?
-Ohhh, j'ai si mal de devoir te dire tout ça...
-Tout...Tout ça?
La jeune fille était éffarée. Pourtant, elle savait que ce jour arriverait. Elle n'y avait jamais cru, de toute façon...n'est-ce pas?
-Est-ce qu'ils nous a abandonnées, ou est-ce qu'il est mort en combat?
-Il...Il est mort en combat, quelques mois avant que je ne te donne naissance.
-Q...QUOI? ALORS...POURQUOI? POURQUOI ME L'AVOIR CACHÉ? N'AVAIS-JE PAS LE DROIT DE FAIRE MON DEUIL AUSSI VITE QUE POSSIBLE À MO DÉFUNT PÈRE?
-S...si, mais, tu n'étais qu'une enfant...Je ne pouvais pas te dévoiler quelque chose d'aussi...accablant...


La jeune fille s'écroula en pleurs et demanda à sa mère de la laisser seule. Le même soir, lorsque les pleurs cessèrent, sa mère ouvrit le paneau menant à la seule autre chambre à coucher que la sienne et rentra, en s'excusant de déranger sa fille, au long de son deuil.

-Ton père...il est revenu ici, après qu'il a reçu une blessure grave à plusiers jours à cheval d'ici. Il savait que sa dernière heure allait arriver, alors il est venu me voir, pour la dernière fois. C'est alors que je lui appris que j'étais enceinte de toi. À ce moment-là, ses dernières paroles avant de mourir furent "Garçon ou fille, je l'aimerais de là où je serais. À l'âge où il ou elle pourra enfin supporter la douler de ma mort, dis-lui la vérité et donnes-lui mon katana. Il fut créé par un génie qui ne fabrique que les armes les plus féroces. Il saura le ou la protéger. Je vous aime, mes deux..." Il n'eut jamais le temps de finir sa phrase. Il s'arrêta de respirer et je me fondis en larmes sur sa dépouille. Nous le brûlâmes, par la suite et répandîmes le tout dans la rivière, qui était son endroit de repos favorit. Alors, je te donne cette année son katana, une des fameuses cérations de Muramasa, le forgeron, ainsi que ce yukata. J'espère que tu me pardonneras de t'avoir menti tout ce temps, mais je voulais vraiment accomplir son dernier voeu. La femme se leva et déposa un léger baiser sur les cheveux de sa fille, qui avait la tête enfouie sa son oreiller depuis qu'elle était entrée. Bonne nuit, ma chérie, lui dit-elle, avec un voix débordant de tendresse.

La jeune fille se leva doucement de son lit et toucha la fine soie. L'habit était parfait et si...magnifique, dans sa perfection. Il avait dû coûter une fortune à sa mère. Et elle, qui avait réagi si mal... Elle prit ensuite le fourreau de cuir dans ses mains de femmes et dégaigna la splendide arme, se rendant compte qu'elle ne pesait pas plus qu'un pomme. Elle analysa la lame et se dit que, même elle, elle pourra l'utiliser.

Depuis ce jour-là, elle ne lâcha plus jamais son arme, la cachant subtilement dans le manche droite de son nouvel habit, qui ne fut plus "nouveau" très longtemps, car elle le portait encore pendant la saison des pluies de sa 17e année. Cette lune-là, elle revint un jour chez elle, après avoir été acheter quelques petites choses à la plus proche ville, et entendit du bruit en s'approchant de sa maisonnée, à travers les bois.

Elle reconnut tout de suite la façon rude et détestable de parler des chiens des Yakuza qui contrôlaient son petit village.

-ALLEZ, FEMME! Rends-toi à l'évidence: tu es endettées jusqu'au cou et tu n'as même pas assez d'argent pour vivre d'une façon convenable. Tu n'as plus d'autre choix que de nous donner ta fille.
-NON! JAMAIS JE NE VOUS DONNERAI FUUKO!!!
Cria la pauvre femme, tandis qu'elle recevait des coups des impitoyables hommes qui l'antouraient, là présent.
-Ah, ouais? Dans ce cas, tu préférerais payer à sa place, hein? ALLEZ, LES GARS, ON SE LA FAIT!!
-EH? NON, NE ME TOUCHEZ PAS!!!! VOUS...
-Eh, qu'est-ce que vous nous voulez, bande d'imbéciles?


Dans une position d'attaque, Fuuko se tenait à au bord de la clairière, un air plus qu'hautain sur son visage. Quand elle vit que la bande de lâches était en train de déhabiller sa mère, qui essayait de la protéger de son mieux, la haine l'emplit et elle perdit son sang-foid. Elle sortit son katana de sa manche et passa à l'attaque, comme si elle avait fait ça toute sa vie. "C'est ce qu'on apelle un Muramasa..." Songea-t-elle, en coupant la tête de son dernier adversaire. Dès qu'elle réalisa qu'ils avaient tous péri à sa lame, elle se dirigea en direction de sa mère, s'accroupissant auprès d'elle.

-MÈRE, MÈRE!!! Vous ont-ils fait mal, Mère?
-N...Non. Tout, tout va bien, ma chérie. Je, je te dois la vie.
-Non, ce n'est rien, vous êtes ma mère, tout de...
-AH! FUUKO, ATTENTION...
*Splash*


Le visage effrayé la femme se peignit alors du sang rouge de sa fille. Un seul homme s'était caché derrière les arbres. Il l'avait tuée.

-Tel père, telle fille. Vous, stupides Yamamotos, avez comme habitude de vous écrouler sous ma lame. Dit le gigantesque homme, qui portait lui aussi un katana fait par le grand maître sanguinaire.
-A...Alors, c'est vous...C'EST VOUS QUI AVEZ TUÉ MON MARI, N'EST-CE PAS?????
-Kukuku...Je ne te donnerai pas l'occasion de le découvrir, femme.


Sur ces quelques mots, la lame se teignit encore une fois de rouge et la famille Yamamoto cessa d'exister.

Quelques jours plus tard, un Shinigami vint se présenter aux deux femmes et plus particulièrement à la jeune fille qui ne rêvait plus que de vengeance. Il les emmena à la Soul Society, mais elles ne se retrouvèrent pas, parmis tous ceux attendant d'entrer au Rukongai.

La jeune fille n'avais jamais laissé son katana s'échaper de sa main, mais dans la mort, celui-ci étant le seul souvenir qu'elle avait de son père et elle décida de toujours porter son yukata, en mémoire de sa mère.

Quelques années de pratique des arts martiaux et de l'art de l'épée passèrent, puis, elle fut admise à l'académie pour devenir un Shinigami. La voici, maintenant, plus ambitieuse que jamais. Sûre et certaine qu'elle pourra avoir sa vengeance, une fois devenue Shinigami.

Nom du Zanpakuto :Takumi
Description :C'est un katana long et mince. Il est très facile à manier et ne pèse pas plus qu'une pomme. Le fourreau est fait de cuir et est orné de fleurs de cerisier, comme celles que les femmes portent dans leurs cheveux. La couleur de la lame est la même que celle du yakata de Fuuko. Elle change, celon le propriétaire. La garde est d'un rouge sang et le matériel duquel les dandes de toile qui sont entourées autour de la garde est en fait blanc, mais est empreigné du sang de tous ceux morts par la lame du katana. Plus de personnes elle tue, plus la garde foncit. C'est cela qui donne le pouvoir au katana.
Shikai :Satsu, Takumi: La garde se défait et flotte dans les airs. Pendant ce temps, des milliers de fils s'en défont et se regroupent, se recoudent, en fleurs de cerisier de la couleur de de la garde. Elles sont collantes et s'accrochent aux adversaires, les vindant de leur vie. Quand chaque ennemi est mort, la garde se reforme, encore plus foncée qu'avant, puis s'enroule de nouveau autour du katana...
Bankai (si acquis, soit personnages du manga) :

[P.S. Ce que j'ai appelé la garde du katana tout le long, c'est la partie par laquel on tient l'arme, sur laquelle est, habituellement, enroulé un long bout de tissu fin pour la rendre encore plus confortable...Je ne sais pas si j'ai raison d'appeler ça la garde, alors je vous écris ça ^^"]


Dernière édition par Yamamoto Fuuko le Lun 5 Jan 2009 - 16:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.romanian-smarty-pants-girl.piczo.com
Kuchiki Rukia
Lieutenant Division sept
avatar

Nombre de messages : 592
Date d'inscription : 25/07/2007

MessageSujet: Re: Yamamoto Fuuko [Ok]   Lun 5 Jan 2009 - 14:36

Bienvenuue =3

Wooouh 19 avril <3 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamamoto Fuuko

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 24
Localisation : Perdue entre deux mondes...
Date d'inscription : 25/11/2007

Feuille de Persow : Étudiants
Année d'étude :: 1
Nom du Zanpakuto :: Takumi

MessageSujet: Re: Yamamoto Fuuko [Ok]   Lun 5 Jan 2009 - 16:39

Quoi, le 19 avril? Oo
[En passant...c'est moi, Dree-chan -_-...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.romanian-smarty-pants-girl.piczo.com
Kuchiki Rukia
Lieutenant Division sept
avatar

Nombre de messages : 592
Date d'inscription : 25/07/2007

MessageSujet: Re: Yamamoto Fuuko [Ok]   Lun 5 Jan 2009 - 19:10

Ah ah jle savais NIARK =3

19 avril c'est ma fête <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamamoto Fuuko

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 24
Localisation : Perdue entre deux mondes...
Date d'inscription : 25/11/2007

Feuille de Persow : Étudiants
Année d'étude :: 1
Nom du Zanpakuto :: Takumi

MessageSujet: Re: Yamamoto Fuuko [Ok]   Lun 5 Jan 2009 - 20:05

POUR VRAI??? *Amie complétement ignorante XD* C'était un wild guess ^^...Avoue que t'es fière de moi...j'ai fait 103 lignes, juste pour mon histoire ^^...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.romanian-smarty-pants-girl.piczo.com
Yuna
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 212
Age : 27
Date d'inscription : 05/05/2007

Feuille de Persow : Étudiants
Année d'étude :: Shinigami de la 3ème
Nom du Zanpakuto :: Aisu Ookami

MessageSujet: Re: Yamamoto Fuuko [Ok]   Jeu 8 Jan 2009 - 9:57

C'est parfait Kaos

_________________
» Like the Ice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfangel.superforum.fr
Yamamoto Fuuko

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 24
Localisation : Perdue entre deux mondes...
Date d'inscription : 25/11/2007

Feuille de Persow : Étudiants
Année d'étude :: 1
Nom du Zanpakuto :: Takumi

MessageSujet: Re: Yamamoto Fuuko [Ok]   Jeu 8 Jan 2009 - 17:23

Merci Kaos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.romanian-smarty-pants-girl.piczo.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yamamoto Fuuko [Ok]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yamamoto Fuuko [Ok]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MA PRESENTATION : YAMAMOTO GENRUSAY
» Ohtoh Satô et Kana Yamamoto - Di(e)ce T1
» Les installations éphémères de Motoi Yamamoto
» Yamamoto YS-500
» Yusuke Yamamoto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Soul Society :: Hors jeux :: Présentation-
Sauter vers: